FacebookTwitter

Caïn

Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Le centre 27-A abrite en permanence une dizaine d’enfants. Les règles y sont simples et permettent aux pensionnaires de s’épanouir malgré leurs handicaps. Tous profitent de leur séjour, sans poser de questions et dans une relative tranquillité, grâce à la bienveillance des animateurs.

Pourtant, l’arrivée d’un nouvel enfant, Caïn, va bien vite perturber la routine de l’établissement. Malgré son jeune âge, le garçon veut apprendre à lire et pose bien plus de questions que tous ses prédécesseurs réunis. Pourquoi tous les autres enfants sont-ils malades et pas lui ? Pourquoi aucun d’eux n’a de souvenirs de leur vie avant leur arrivée dans le centre ? Les animateurs sont-ils vraiment gentils ? Qu’est-ce que ce centre exactement ?

À mesure que son enquête avance, une certitude s’impose à l’esprit du jeune garçon : il va devoir fuir le centre…

Caïn signe mon retour dans le monde de l’autoédition puisque c’est le premier de mes livres à paraître après Kereban et huit ans après Pentacle. Après l’avoir publié sur Wattpad, puis sur 404-factory, j’ai pris la décision de l’édité afin de tenter ma chance dans un nouveau domaine : le thriller. Ce roman, empli de mystère au début et de suspense par la suite reste baigné dans un univers science fictionnelle et flirte avec la dystopie.

Pour les curieux qui ne l’ont pas encore parcouru, le parcours de création de ce livre, sous pratiquement tous ses aspects, est détaillé dans mon blog dans la série « sur la route de Caïn ». Dans ces articles, j’essaie d’être le plus transparent possible sur les étapes qui ont composé ce projet. À la fois pour partager mon expérience avec les personnes souhaitant se lancer dans l’autoédition et pour montrer aux autres l’envers du décor. Un peu à la manière d’un making-of…

Couverture Caïn
Extrait 1
Extrait 2

1 Comment

  1. Lydia MEVEL

    18 février 2019

    Post a Reply

    J’ai connu Dario, via facebook, puis c’est inscrit à notre site http://www.lesmotssensvolent.org et je le rencontre au salon du livre de Champigny.
    Un réel plaisir d’échange, participe à l’idée qui se met en place des Sacs à Cadeaux : Écrivains Sen[S]’Volent
    (quelle est cette idée, pour en savoir plus rendez-vous sur notre site).
    Pour cette belle aventure, je découvre Caïn, un petit garçon qui est dans une infirmerie, puis qui rejoint d’autres enfants..une lecture, qui me plait, cela se lit bien..au fil des pages..mais que se passe t il dans ce centre, les animateurs sont d’une gentillesse. qui ne fait pas peur mais qui nosu fait poser des questions sur le devenir de ses enfants.. jusqu’à ce moment où Coralie livre ce grand secret ..
    Bravo Dario, maintenant j’aimerais bien savoir ce que va devenir Caïn, sous l’identité de Mr Karl Jessup et où est Laurune

    Lydia Mevel
    Association Les Mots Sen[S]’Volent

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *