FacebookTwitter

Sur la route de Caïn – Ep 13

Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Vous l’avez vu si vous suivez un peu mes publications sur les réseaux sociaux, la grande aventure Caïn est sur le point de passer un point crucial : la date de publication.

Le 22 novembre 2018, Caïn sera enfin en vente un peu partout. Oui : un peu partout. Concrètement ça veut dire que n’importe quel libraire pourra le commander, mais probablement aucun ne l’aura pour autant en rayon. Pour une raison simple : je n’ai ni diffuseur ni distributeur. Non que je n’en veuille pas – comme je l’ai dit un diffuseur c’est, selon moi, un élément indispensable pour rendre son livre facilement visible – mais à ce jour je n’en ai toujours pas trouvé qui veuille travailler avec moi. Il se pourrait que ce soit une bonne chose au final, car qui dit diffuseur dit commandes en plus grosses quantités et retours à gérer…

Donc, Caïn ne sera pas présent dans vos librairies avant d’avoir été commandé (par vous ?) ou si j’ai moi-même contacté le libraire pour lui proposer le livre. Mais puisque j’ai réactivé mon enregistrement chez Dilicom, n’importe quel libraire français (et certains belges ou suisses) pourront l’obtenir en quelques clics. Voilà pour la bonne nouvelle.

 

La moins bonne nouvelle est que, mon imprimeur m’a déjà informé d’un retard de production qui fait que je ne serai livré que quelques jours avant la sortie officielle. Pour toutes celles et ceux qui feront des précommandes sur Amazon, notamment, il est bien possible que vous subissiez un léger retard de livraison d’un jour ou deux…

 

En attendant la sortie officielle, j’ai donc commencé à référencer Caïn un peu partout, Babelio, Fnac, etc… Les blogueurs ont déjà reçu une version numérique et les premiers retours ne sauraient tarder. Enfin, une fois la version papier en main, j’en enverrai un à la bibliothèque nationale pour le dépôt légal et quelques exemplaires à des journalistes.

Après, je pourrai enfin commencer les premières séances de dédicaces. J’avais espéré pouvoir faire une avant-première au Salon Fantastique à Paris, mais finalement la première dédicace aura sûrement lieu à Creil, au Cultura, le 24 novembre.

 

Quoi qu’il en soit, la route de Caïn arrive à un nouvel embranchement et cet article sera donc le dernier. J’espère que cela vous aura plu de suivre le projet de presque A à Z. Si vous avez appris quelques trucs sur les backstages de l’autoédition, c’est tant mieux. Si tout cela vous a donné envie de lire Caïn, c’est également une bonne chose. Et si jamais vous vouliez avoir le même genre de format pour un futur roman (car il y en aura d’autres) n’hésitez pas à me le faire savoir (en commentaire ici ou sur les réseaux sociaux).

 

À très bientôt sur un salon, dans une librairie ou ici 🙂

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *