FacebookTwitter

Les chroniques doivent-elles être toujours positives ?

Il est une coutume presque universelle chez les blogueurs et blogueuses littéraires, booktubeurs ou bookstagrameurs qui consistent à ne parler que des livres qu’ils ont aimés et passer sous silence ceux qu’ils n’ont pas appréciés. À première vue, cela semble une initiative plutôt sympa. Mais l’est-ce vraiment ?